La dictature démocratique: le cas du Rwanda

Bob Néré, dans les années 80, avait une rubrique sur radio Métropole intitulée “La politique des autres”. Chaque matin en allant à l’école, je prenais plaisir à l’écouter comment il analysait la politique des autres tout en laissant à ses auditeurs le soin de se faire eux mêmes des idées et réflexions.

En ananlysant ce qui se passe au Rwanda aujourd’hui, j’ai en mémoire la pensée Nérée de s’auto-analyser à partir de la vitrine des autres.

Au Rwanda, Paul Kagame a une victoire largement large. Près de 95% avec une large participation de l’électorat et une mise à l’écart en coupe réglée de l’opposition.

Questionnée sur la participation de l’opposition et des accrocs aux droits humains, Kagame répond que ce n’était pas à lui de créer une opposition et qu’en cas de réélection, il maintiendrait son objectif de soutenir la croissance économique.

“Nous sommes bien partis et nous voulons attirer davantage d’investissements dans le pays et faire croître nos échanges commerciaux dans la région et au-delà. Je veux consolider cela et poursuivre la croissance”, a dit le chef de l’Etat sortant.

A lire les dépêches de presse, c’est l’introduction de la démocratie multipartite  en 1990 qui a conduit au génocide de près d’un million de Rwandais dans des guerres tribales et ethniques.

Aujourd’hui, le Rwanda a un homme fort. Il s’appelle Paul Kagame. Il est originaire de l’armée. A présidé un povoir de  facto. A organisé ses propres élections avec la participation de seulement 3 partis issus du même courant . Et il se succède à lui même en censurant la presse et les médias. Rien de plus dictatorial.

Mais, la majorité au Rwanda n’est pas silencieuse. Elle a appris à ne pas attendre l’aide internationale mais à chercher des investissements et des marchés. Son économie grandit. Il y’a plus d’opportunités d’emplois. L’Etat a le contrôle et non les ONG’s et agences internationales. De plus, elle organise des élections. Rien de plus démocratique.

Voici donc un cas de dictature  démocratique. Dictature éclairée.  Et un modèle bien adulé par Bill Clinton. 

Quelles sont les similitudes entre ce qui se passe au Rwanda et Haïti? La croissance économique est elle plus importante que la démocratie? Le leadership Kagame peut il être de mise en Haïti?

Partagez vos réflexions avec moi sur ce blog ou sur ma page facebook. www.facebook.com/rojefra

Published by Roosevelt

Roosevelt JF is a Global Leadership Fulbright Research Scholar from Florida Atlantic University (FAU) where he taught Haitian Studies as an Adjunct Instructor (2005-2010). Roosevelt was also a senior admissions adviser at Kaplan University. Roosevelt JF is the President of The JF TEAM, INC; a full media marketing and business development consulting firm based in Fort-Lauderdale, FL. He is a sought out radio and TV business show host. He is also a guest for several mainstream medias including NPR, the Miami Herald and Newsweek. He also leads the Center for Communication of AIDS, a network of journalists committed against AIDS in Haiti and South Florida. He speaks fluently Creole, English, French and Spanish. He is the author Of "Leadership sur le vif: Des idées pour le changement et la création de richesse en Haïti".

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: