Leadership global et Culture locale!

Je suis entrain de lire un texte de Bill George, auteur, professeur de management à  la Harvard Business School, qui me pousse  à réfléchir sur une  nouvelle ère d’éducation au leadership à un moment où les entreprises globales -ci-devant les multinationales- cherchent à s’étendre dans de nouveaux marchés émergents qui sont beaucoup plus profitables tenant compte du ralentissement de l’économie dans les pays développés.
La globalisation amène de nouveaux défis. Elle crée de  nouvelles réalités qui offrent de nouvelles opportunités pour ceux qui s’offrent comme champs d’étude et d’occupation l’éducation au leadership global.
Bill George, ex CEO de Medtronic, propose une nouvelle approche pour le développement des leaders à un moment de transition des multinationales vers des organisations véritablement mondiales en s’appuyant sur les marchés émergents à la croissance.
Il faut s’adapter aux cultures locales et répondre aux  besoins réels du marché. Il faut passer de  la décentralisation à la  prise de décision collaborative. Cela nécessite le développement de nombreux dirigeants, qui sont des leaders globaux  capables de travailler n’importe où.
Les leaders au haut de l’échelle doivent refléter la diversité de la communauté desservie par l’organisation. Il faut développer  des centaines, voire des milliers de leaders globaux  avec des sensibilités culturelles et des capacités de de collaboration tout en mettant  beaucoup plus d’accent sur l’intelligence émotionnelle, la confiance en  soi et l’autonomie que sur les compétences traditionnelles de gestion.
Il faut organiser la force de travail et de décision autour de la vision, la mission et les valeurs de l’entreprise. Il faut surtout une collaboration horizontale dans laquelle  tout un chacun est partie prenante et offre des idées pour satisfaire au mieux la communauté.
Parallèlement, les leaders locaux doivent s’ouvrir à la culture et à l’éducation au leadership. Ceci peut amer à des tensions qui exigent le dépassement des valeurs traditionnels en cours dans la communauté.
Une méthode pour arriver à un juste milieu entre le global et le local est l’apprentissage continu et le partage de savoir et d’expériences. Ce partage peut se faire à travers des livres, des blogs, des espaces de discussions.
Des entreprises commerciales, des organisations socio-politiques qui, dans le temps, concentraient leurs investissements de développement des cadres et des leaders au sommet de la hiérarchie, s’ouvrent aujourd’hui vers une base plus large en intégrant un plus grand nombre de leaders dans la formation continue au leadership.
Ces programmes permettent à l’équipe dirigeante d’avoir accès  aux mêmes livres, aux mêmes conférences, de les lire et de participer  au même moment. Ce qui crée un esprit de collaboration plus large et une capacité plus profonde pour la créativité et la performance.
Ces méthodes de développement des leaders mondiaux pour l’avenir sont encore dans leur phase naissante, mais il ya peu de doute qu’ils auront un impact profond sur le développement des leaders mondiaux dans les années à venir.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s