L’éducation au leadership

Je suis rentré à Port-au-Prince ce vendredi matin pour participer à la conférence du Sommet Global sur le Leadership organisé par le Centre de Leadership Chrétien au Karibe Convention Center.

J’étais content de voir que l’aéroport Toussaint Louverture est en chantiers et aussi de constater que les rues (de l’aéroport passant par Delmas jusqu’au Juvénat) étaient sans les tonnes d’ordures qui servent souvent de référence.

Mon plaisir était tout aussi grand de m’associer à cette initiative qui a rassemblé près de 400 hommes et femmes venus d’horizons divers  pour visionner les différentes interventions présentées à cette assise globale organisée chaque année par le Willow Creek Community Church aux Etats-Unis et diffuse dans 75 pays à travers le monde dont Haïti.

C’était aussi un moment de joie et de retrouvaille avec mon ancien camarade de classe au Collège Canado-Haïtien, le Pasteur Edner Jeanty Jr, qui coordonne cette activité.

Je suis le principal intervenant en direct et le thème de mon intervention est l’éducation au leadership.

Je situe le cadre conceptuel de mon intervention sur le leadership global à travers le temps et l’espace. En ce sens, le leadership qui est l’influence date des temps immémoriaux et n’a pas de frontière géographique.

Tenant compte du fait que les participants étaient en grande majorité des gens d’église, j’ai utilisé en grande partie des faits de l’histoire de l’église pour asseoir ma thèse que l’éducation des individus au leadership est la base de la construction de la commuanuté et de la création de richesse.

D’abord, l’éducation au leadership diffère de l’éducation classique, académique et professionnele. Il faut l’éducation de base pour avoir une grande majorité de gens qui savent lire, écrire et compter qui leur permettent d’avoir accès aux idées et d’être des consommateurs d’idées. Ce sont des outils rudimentaires pour être fonctionnel dans la société.

Il faut aussi l’éducation professionnelle. Ce sont des gens qui ont l’éducation de base, qui savent lire écrire et compter et aussi qui ont un champs de connaissance d’intervention pratique. Ce sont des professionnels, des cadres, des ingénieurs… et des managers qui exécutent  les idées des créateurs et des visionnaires.

Mais, il faut surtout l’éducation au leadership. Ce sont des gens qui ont l’éducation de base, qui ont un champs de connaissance professionnel et qui s’adonnent à l’étude continue sur l’influence à travers le temps et à travers l’espace. Ce sont des  penseurs, des créateurs, des Hommes d’Etat (Statemen) et des batisseurs qui orientent la société et qui décident de se preparer pour le métier de diriger.

Chaque génération doit faire face à des défis. Chacun de nous est appelé à un moment ou à un autre à apporter des solutions à des situations de crise et à inover pour créer de la richesse pour notre famille, notre  quartier, notre église, notre entreprise … notre communauté.

J’ai beaucoup apprécié les questions et commentaires addressés par l’asistance après ma prise de parole et du grand intérêt pour mon dernier livre Leadership Sur le Vif : des idées pour le Changement et la Création de Richesse disponible sur internet à travers le www.leadershipsurlevif.com et dans les librairies.  

 Roosevelt Jean-Francois

http://www.rooseveltjeanfrancois.com

Advertisements

One thought on “L’éducation au leadership

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s