La BID annonce des initiatives pour renforcer le secteur privé en Haïti

La Banque Interaméricaine de Développement va favoriser des prêts au secteur privé des affaires en Haïti pour favoriser la création d’emplois et la croissance économique à long terme, a déclaré Steven Puig, vice-président de la BID du secteur Privé au cours d’un point de presse auquel a participé le Réseau de l’Information Economique.

La BID compte accroitre  son financement annuel aux entreprises d’Haïti au cours des quatre prochaines années dans les secteurs aussi divers comme le textile, la finance, l’agriculture, le tourisme et les infrastructures.

Mr. Puig annonce la construction d’un parc industriel dans le Nord du pays pour supporter le développement  du textile dans la zone et qui pourrait créer près de 10,000 emplois.

Ces investissement pourraient s’élever jusqu’à 50 millions de dollars avec des investissements supplémentaires pour améliorer l’accès au port, à l’aéroport du Cap-Haïtien, a confirmé le ministre de l’Economie et des Finances, Ronald Beaudin qui préside une délégation haïtienne participant à cette assemblée de la BID à Calgary, Canada.

Dans le secteur financier, la BID prévoit des investissements avec les principales institutions financières du pays dont les banques commerciales pour pouvoir consentir des prêts aux entreprises à un cout moindre que les taux pratiqués présentement sur le marché.

« Ce sera une opportunité de travailler avec des entreprises locales qui veulent augmenter leurs affaires dans les secteurs porteurs de croissance et créateurs de valeur ajoutée », a déclaré Steven Puig.

Il précise d’autre part qu’une grande priorité va être accordée à l’agriculture à un moment ou les cours des commodités de base sont à la hausse sur le marché global.

Les initiatives de la BID pour le secteur privé rentrent dans le cadre de la stratégie de l’institution qui vise à promouvoir le développement du secteur privé dans la région.

Pour la zone de l’Amérique latine et des Caraïbes, le financement du secteur privé par le Groupe de la BID – y compris les prêts et subventions – devrait dépasser 3,0 milliards de dollars par an d’ici à 2015, passant de 1,4 milliards de dollars en 2010. Le Groupe est composé de la Banque interaméricaine de développement (BID), l’Inter-American Investment Corporation (IIC) et le Fonds multilatéral d’investissement (MIF).

La BID espère que ces projets aideront à promouvoir une plus grande inclusion sociale et la réduction de la pauvreté, ainsi que pour aider la région à atténuer et à s’adapter aux effets du changement climatique et améliorer sa compétitivité.

“Un des plus grands défis pour l’Amérique latine et les Caraïbes dans les dix prochaines années est de parvenir à un niveau soutenable de la croissance économique. Comme le secteur privé crée en moyenne près de 90 pour cent de tous les emplois dans la région, accroître le soutien pour ce secteur peut être un outil très efficace pour accélérer la croissance en retard de la région, créer plus d’emplois, et améliorer la vie des pauvres », a déclaré Steven Puig .

“Nous cherchons à financer des projets qui peuvent contribuer à améliorer la vie des gens, d’intégrer les pauvres dans l’économie formelle et à promouvoir un type de développement qui est écologiquement et économiquement durable, a-t-il poursuivi”

Roosevelt Jean-Francois

http://www.rooseveltjf.wordpress.com

Calgary, Canada

Avec le  support: Minitère de l’Economie et des Finances   (MEF).

Advertisements

One thought on “La BID annonce des initiatives pour renforcer le secteur privé en Haïti

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s