Informations du COUN venant du Palais National sur l’ouragan Thomas

L’ouragan Tomas devrait laisser le territoire haïtien dans les prochaines heures
Selon M. Ronald Sémelfort, Directeur du Centre National de Météorologie, l’ouragan Tomas ne devrait représenter plus une menace pour Haïti d’ici les prochaines heures. Pour l’instant, il se trouve au niveau du Canal du Vent, presque en face du département du Nord-ouest.
Toutefois, des averses sont encore prévues sur plusieurs départements du pays, ce qui peut provoquer des inondations. Des vents de 30 à 40 Km/h restent encore possibles. La vigilance reste donc de mise.
L’évaluation dès dégâts commence dès samedi Une délégation présidée par le chef de l’Etat haïtien, M. René Garcia Préval, devrait se rendre, très tôt samedi matin, dans le Sud, spécialement aux Cayes, en vue d’entamer la phase d’évaluation des dégâts enregistrés lors du passage de Tomas. Des équipes de terrain sont déjà mobilisées en ce sens. Les travaux d’évaluation permettront aux autorités haïtiennes et leurs partenaires d’apporter des réponses appropriées, précise M. Préval.
Dégâts sur les infrastructures : des équipements et matériels en place
Les équipements et matériels pré-positionnés seront utilisés en vue d’apporter des réponses, notamment au niveau des infrastructures routières affectées lors du passage de l’ouragan Tomas. C’est le cas pour le Centre National d’Equipements (CNE) qui intervenait déjà dans plusieurs zones dont Bainet-La Vallée,
Cavaillon, Jérémie, tronçon Camp-Perrin et la Compagnie coréenne qui se trouvait entre Léogâne et Jacmel. La compagnie Vorbe et Fils interviendra dans les Nippes et la compagnie brésilienne OAS, qui intervenait sur la route Cayes-Jérémie, sera transférée à Jérémie.
Après le Grand Sud, des efforts seront déployés dans le Grand Nord et le Plateau central.
La vigilance reste de rigueur
Le Président René Préval félicite les membres de la population qui ont adopté son attitude responsable par rapport aux consignes lancées par les autorités dans le cadre de la gestion de l’urgence, malgré les réticences et les hésitations des premiers moments. Il appelle l’ensemble de la population à rester
vigilante en raison des risques d’inondation dus aux averses qui peuvent être enregistrées dans les prochains jours. Cette vigilance est d’autant plus importante qu’elle peut contribuer à éviter la propagation du choléra qui a subi une certaine hausse ces derniers jours, selon le chef de l’Etat.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s